Ces nuits agitées… Ou comment passer de Marmotte à Chauve-Souris

Lapin a fait ses nuits à 6 semaines. Elle dormait de 23h à 6h, ce qui était pas mal. Dans mon ventre, elle dormait sur le matin, de 7h à 11h, un peu comme moi. Elle a gardé cette passion pour la sieste matinale, ce qui est parfois top pour me permettre une grasse matinée.

Mais parfois, entre les dents, les maladies et son fichu caractère, il nous arrive de dormir trente minutes. Comme tous les parents, on maudit notre enfant car il faut assurer au boulot et c’est toujours la nuit qui précède une réunion, un chantier important…

On ne leur en veut pas quand il y a une raison mais parfois, c’est juste pour tester. Lapin est très tactile et elle a eu une période (elle avait 9 ou 10 mois) où elle pleurait le soir pour dormir avec nous. Comme tous, on a cédé la première nuit en pensant que c’était peut-être les dents, on a cédé la seconde nuit en pensant à un mauvais rêve… Et la petite maline s’est engouffrée dans la brèche.

On la laisse du coup pleurer 15 minutes, c’est dur, c’est chiant, et on craque. Au bout d’une semaine, on apprend par la directrice de la crèche qu’il faut la laisser pleurer, qu’elle teste. On la laisse pleurer une heure et elle finit par s’endormir, le lendemain, c’est trois quarts d’heure, puis une demie heure, puis un quart d’heure et après, retour à la normale. C’est difficile de ne pas craquer.

Et récemment, elle nous a refait le coup. Mais à 3h du matin. Donc, on la prend en croyant qu’elle est malade ou que ses pré-molaires la titillent, vu les hurlements.

Le lendemain, elle recommence à 3h du matin, rebelote. Et j’avoue que d’entendre hurler à 3h, on a moins de patience à attendre qu’elle se calme! On a pensé aux terreurs nocturnes, seulement une fois dans le lit, elle dort en deux secondes. Une comédie, c’est sur! Et ainsi de suite les 5 jours qui ont suivi mais elle attend qu’on se couche pour se mettre à hurler, tant qu’à faire, autant passer toute la nuit dans notre lit.

On doit donc se résoudre à entendre hurler en pleine nuit, pour un retour à la normale…

Il est bien loin le temps où je pouvais faire une nuit de 12 heures sans scrupules! Maintenant, je dois dormir 7h, sauf que j’ai un métabolisme qui me demande 10h de sommeil pour être en forme. Bref, je suis une marmotte, enfin, j’étais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s