La diversification alimentaire de Lapin

Passer du lait aux purées et aux compotes, ce n’est pas une mince affaire. Personnellement, j’ai trouvé cette période assez barbante. Le repas dure des heures, on a de la purée partout, le sol est bon à nettoyer…

J’avais commencé par l’achat d’un BabyCook de chez Beaba. Un simple, par manque de place. J’ai fait une purée de carottes, Lapin n’a pas trop aimé.

Alors pour commencer, j’avais acheté des mini-pots de carottes Blédina. Elle adorait. On a commencé à ses 5 mois, le midi. Un jour carottes, un jour artichauts. Puis 15 jours après, de la compote au goûter, Pomme, Coing.

Ensuite, à 6 mois elle a commencé à gouter à d’autres légumes: Petits Pois, Epinards, Haricots Verts (qu’elle détestait). Puis, Banane, Poire…

Et là, j’ai pu me faire plaisir avec le BabyCook! Facile d’utilisation, elle avait des purées variées: Potiron, Patate Douce, Brocolis. L’avantage est que ça fonctionne avec des légumes frais et du surgelé. On peut aussi agrémenter d’un Kiri ou d’un peu de crème. Et ça coûte moins cher que les petits pots. Mais j’ai toujours un ou deux pots d’avance si jamais le timing est un peu court. En légumes, je préfère les Naturnes de Nestlé.

Pour les fruits, à part les pommes et les bananes, ça revient vite cher. Du coup, les compotes Naturnes font le travail, comme les Charles et Alice sans sucres ajoutés.

L’introduction des protéines s’est faite vers 10 mois avec un peu de poulet et du poisson blanc. Puis, du saumon et un peu de boeuf.

Les féculents, elle a commencé à en manger vers 14 mois. Elle n’a voulu manger seule que tard, vers 20 mois.

Pour les soupes, impossible avant ses 18 mois, mais là, on peut se faire plaisir avec les légumes. Quand elle a commencé à manger sa soupe seule, c’est en la mangeant avec du pain.

A deux ans, elle ne mange que des pâtes avec du gruyère, des épinards, des petits pois, de la viande hachée et du fromage. Elle mange du Kiri, Vache qui Rit, Petit Louis et du Gouda depuis ses 15 mois. Les petits suisses, j’ai commencé avec des natures non sucrés vers 8 mois, puis des desserts lactés pour bébé et maintenant, c’est des Petits Filous.

Pour les compotes, elle ne les mange qu’en gourde. Je les prends sans sucres ajoutés et c’est bien pratique pour les goûters dehors.

Elle ne mange pas de bonbon, mais a le droit de temps en temps à du chocolat. Elle adore les biscuits, mes préférés restant les biscuits « Thé » mais parfois, elle préfère les biscuits au chocolat.

Je l’ai allaité jusqu’à ses 6 mois, en mixte à partir de ses 4 mois, à cause de la reprise du travail. Pour les biberons, elle ne les accepte depuis ses 9 mois, que dans son lit (le soir et le matin). Elle a donc du lait 3ème âge avec un peu de céréales. Si elle est levée et qu’on a loupé le moment du biberon, elle ne veut pas déjeuner, même dans un bol ou un verre. Du coup, un Candy Up s’impose.

Elle n’est pas difficile, sauf si elle a décidé qu’elle n’en voulait pas.

Par contre, à part en compotes, impossible de lui faire manger des fruits, alors que nous, ses parents, en mangeons beaucoup et lui proposons à chaque fois…

Publicités

L’arrivée de bébé: Les must Have

Bonjour,

Quand on attend son premier enfant, on ne sait pas vraiment ce qu’il faut acheter ou pas alors on aurait tendance à tout acheter.

Avec un peu de recul, voici ce qui m’a été utile et pas du tout.

Le Babyphone: Jamais servi.

Le coussin d’allaitement: Une question de vie ou de mort. Déjà, pour votre dos car le ventre pèse, pour se caler dans le canapé et le lit. Ensuite, à la maternité, pour allaiter. Mais aussi pour y mettre bébé, en le pliant en deux. Un bébé qui vient de naître est perdu, le caler, lui donne la sensation d’être dans le ventre de sa mère. Puis, je m’en servais à la maison pour la faire dormir, en guise de transat, jusqu’à ses trois mois. On m’avait conseillé un de la marque Theraline.

Le transat: Utile de la naissance à 6 mois. Pas la peine de prendre un transat high tech, sauf si vous le voulez, le mien était un basique et ça suffisait, surtout si vous avez une arche de poussette ou en bois. J’ai trouvé le mien à 4€ en brocante.

La petite baignoire: Là, ça dépend de la taille de votre enfant, mais un 4.5kg ne rentre pas dans un lavabo. J’avais une petite baignoire avec siège moulé. Je n’ai pas réussi à trouver la baignoire où ils se tiennent assis, il parait que c’est le top d’après les copines, surtout pour ménager son dos. Quand on m’en a parlé, Lapin ne rentrait déjà plus dans sa baignoire.

La table à langer: ça dépend de votre place. Nous, on la changeait sur le clic clac dans sa chambre.

La poussette: Incontournable! Choisissez un modèle qui rentre dans votre voiture, adapté à votre style de vie. C’est la clé de votre liberté pour de longues promenades, plus bébé est à l’aide, moins il hurle. Trois ou Quatre roues, cela dépend des pavés de votre rue, de votre budget et compagnie. Pour la couleur, pareil, une question de goût mais si elle est rose et que vous avez un garçon après, ça double la facture.

Avec le recul, et vu la taille de mon bébé, j’aurais dû prendre une qui va au delà de 15 kilos.

L’ombrelle de poussette, je m’en suis servie deux ou trois jours… Oui, dans le Nord, il ne fait pas beau tous les jours.

La gigoteuse: Prenez plusieurs modèles, de tailles variées, version hiver et été.

Le lit: Là, pas besoin de dire que c’est indispensable. Il faut juste un modèle réglable en hauteur, pour votre dos.

La chaise haute: Indispensable à partir de 8 mois, pas nécessaire avant si vous avez un transat. La notre est basique, en bois, elle l’a utilisé jusqu’à ses 20 mois. Maintenant, elle mange sur un rehausseur fixé à une chaise de chez Béaba.

Les barrières de sécurité: Indispensable si vous avez des escaliers, surtout quand ils se déplacent. Il existe plusieurs modèles, j’avoue ne pas aimé celui où une barre est en bas et qui se fixe sans percer le mur. J’ai toujours peur de trébucher. Nous avons choisi une barrière fixe en haut des escaliers de chez Ikea, car on ne pourra maitriser les levés quand elle dormira dans son grand lit.

– Le lit parapluie: Nous n’en avons pas car tous les amis et famille en ont un. Mais je dirais indispensable si vous bougez.

La nacelle: Inutile. Le cosy était plus adapté pour la ballade et elle a dormi de ses 2 à 6 mois dans le Moïse de son père.

Le siège auto: Indispensable et le seul truc que vous ne pouvez acheter d’occasion. En effet, comme un casque de moto, il s’agit de la protection ultime en cas d’accident. Pour le choix (groupe 1, 2, 3), le prix etc, demandez tout simplement conseil en magasin. Nous avons acheté le notre chez Aubert et avons eu des bons d’achats, nous avons donc pris deux sièges, un évolutif groupe 1.2.3 (Babyconfort) et un autre évolutif groupe 2 et 3  (Reccaro) et qui se transforme en rehausseur après.

Le parc: Le sésame à votre liberté. Prenez le évolutif aussi. Nous avons un Geuther et très utile pour aller prendre une douche, pour faire un brin de ménage etc.

Les biberons: A vous de juger le type. J’avais des Tommee Tippee pour l’allaitement mixte.

Le chauffe-biberon: Je n’en n’ai pas, ses biberons sont à température ambiante. Certains bébés refusent après les biberons non chauffés donc au moins à température ambiante, pas de souci si on n’a pas de chauffe-biberon, bébé le boira!

Le Baby Cook: Un achat utile. Moins cher et mieux que les petits pots, on s’en sert depuis ses 4 mois, même pour faire des compotes.

babycook-

Voilà pour ma liste d’achat. J’ai peut-être oublié des choses…

Bonne journée,

E.